Prestations, réparations et moding.

Mis en avant

Voilà bientôt 5 ans que je répare et restaure consoles et micro ordinateurs pour les copains, les associations et autres passionnés. durant ces 5 années j’ai aquis une bonne expérience dans ce domaine ce qui me permet désormais de proposer des prestations de réparations, ou de moding au sein de l’entreprise Steel-Alive située près de Poitiers dans le 86.

Afin de simplifer la communication et la prise en charge des matériels, une fiche est disponible en téléchargement au format .JPG et .PDF, vous y trouverez tout le nécessaire pour expliquer la prestation souhaitée, les conditions ainsi que l’adresse d’expédition.

Tout les tarifs sont disponible ICI .

Le premier contact peut se faire par mail

ou par téléphone (visible sur la fiche de prise en charge)

Remise en état d’un lecteur a bande Philips

J’ai récupéré ce vieux lecteur pour l’offrir à mon grand-père , il possède encore quelques bandes qu’il a enregistré il y a des années mais ne possède plus de lecteur.

Il est sale ,très sale.. il grésille très fort et tout le mécanisme interne est bloqué par la graisse qui à séché .

Même l’intérieur est crasseux

On va démonter tout ça et badigeonner de speed-ball voir même de péroxyde d’hydrogène pour détacher le plus gros.

Le premier hp est hs, la membrane est trouée.

le deuxième aussi est hs, il a pris l’humidité et la bobine est rouillée. J’en ai en rab donc on va changé les deux hp.

Très gros travail de dégraissage, nettoyage, dégrippage et pleins d’autres verbes en age pour pouvoir redonner un mouvement fluide à toutes les parties mécanique.

Voici la platine supérieur après nettoyage…c’est top .

La magie du speed ball…ce produit est magique.

Pour le reste, il a fallut de l’eau oxygénée et le résultat est top.

Voilà qui fait un très beau cadeau 😉

Moniteur 1083S en panne

Voici un 1083S qui dormait dans une étagère depuis un moment, je l’avais acheté en panne et je n’avait pas terminé la réparation faute de temps.

Au début il n’avait pas d’image du tout, la prise db9 était « détruite » et la pcb cassée, presque arrachée. J’avais commencé a strapper le tout mais sans succès.

On ouvre

Aie! les images parlent d’elles mêmes

On dessoude tout pour préparer le strapping

Voilà qui ferait un joli fond d’écran…

On répare on ressoude et on test

——————————————————————————————————————-

Désolé pour la qualité de la photo, elle date un peu. On voit bien que les couleurs sont altérées , la jaune domine et une trace bleu pointe le bout de son nez en bas a droite.

Jaune= rouge+vert donc au lieu de RGB nous avons seulement RG (comme on peut le voir sur le tableau si dessous).

Bleu-vert. Rouge. Bleu. Bleu-violet. Rouge-violet. Violet.

Allons chercher ce B manquant. 😀

Sur ce shéma on voit que le B est en pin 5 sur la db9 femelle.

Et tu strappes strappes strappes , ce refrain qui te plait…   désolé…

Bref après une bonne demie heure de strapping voici la db9 correctement câblée ,réparée et consolidée.

Plus qu’a tester:

Ba voilà ^^

Une bonne chose de faite, ces écrans sont de très bonne qualité .

Remise en route de mon Amiga 600

Voilà un article qui n’a pas beaucoup d’intérêt puisque le recappage d’un 600 n’a rien d’exceptionnel, mais là c’est l’état du 600 lui même qui l’est 😀

Dans son carton depuis des années, c’est comme un cadeau sous le sapin en Avril

Joystick ok mais souris un peu faiblarde , je vais la nettoyer et changer les contacteurs.

Voilà la bête , pas trop jaunis et plasturgie impeccable , pas de trace de choc, pas d’accrocs, pas de découpe, il est tout d’origine.

A l’intérieur un petit hd d’époque avec son WB qui date de 1996 (je crois).

Go on démonte et on inspecte parce que le soucis des 600 c’est la fragilité de la cm et les coulures d’acide. Beaucoup de cartes ont succombé a ce type d’attaque .J’ai une pile d’une vingtaine de carte de 600 hs dans mon atelier.

Aucune trace de coulure….et pour cause, ce 600 a déjà été recapé il y a 7 ou 8 ans et ça c’est assez exceptionnel .

Nettoyage et test du lecteur d7 , Ok

Test du hd et de la mémoire pcmcia Ok, on peut enlever les condos et passer au nettoyage.

La rom aussi est d’origine

Un tout petit rétrobright pour harmoniser le tout

Brossage de la cm pour enlever le plus gros

Retrait des condos, encore une fois il n’y a pas de trace de coulure a coté du port ide qui est pourtant une zone souvent rongée sur les 600

Un peu de solvant pour retirer les traces de flux de soudure

Puis nettoyage au speedball et au produit vaisselle

Et voilà nettoyé,recapé et testé 😛

Son seul défaut est la barre d’espace qui n’est pas droite

 

Défi résurrection playstation 1

Après un week-end sympa à Surgères pour le revival nass , je rentre à la maison avec ceci 😀 ,merci Aymeric .

3 ps1 qui ont passé des années dans une grange, rouille et poussières sont au rendez-vous. La playstation première du nom est pour moi la console qui m’a le plus marqué et sur laquelle j’ai passé le plus d’heure de jeux donc ça me fend un peu le cœur de les voir comme ça 😉

On a donc 2 SCPH 1002 et une SCPH 5552

On reconnais facilement les 1002 à leur connectique RCA. Le défaut de ses modéles est que la platine de la lentille du lecteur cd est à coté de l’alimentation, du coup la chaleur déforme le chariot rendant la lecture du cd impossible avec les années. Beaucoup les mettaient à l’envers pour les faire fonctionner.

Je vais donc attaquer la 5502 qui aura a mon avis plus de chance de redémarrer. Pour le moment voici le constat:

-Alim hs

-lentille vraiment endommagée

-Etat de propreté douteux ( lol )

:S

Allez on démonte tout.

les connectiques sont tellement rouillées que j’ai du mal à y insérer les fiches alim et vidéo

Voici le blindage inférieur qui témoigne de l’humidité du lieu de stockage.

Bien, maintenant on enlève le blindage de la carte mère et le radiateur cuivre.

Ensuite on va prendre en photo les condensateurs pour commander les nouveaux au cas où

Ensuite on passe au nettoyage de la carte alimentation et carte mère.

J’attaque avec un anticalcaire que je laisse agir 5 minutes puis je frotte à la brosse à dents.

Le « jus » qui coule est entre vert pas beau et jaune vomis…. beurk

Rinçage à l’eau bouillante puis produit vaisselle.

Même traitement pour l’alim.

Et encore rinçage à l’eau bouillante.

On attaque la coque au speedball un nettoyant très agressif.

Je vais faire des test voir si un rétrobright est possible.

Hop direction la terrasse et le soleil du poit…heuuu..Néo aquitain.

On ne voit pas trop mais la couleur est vraiment altérée

Idem pour le capot

Et on badigeonne

Pendant ce temps on s’occupe du port manette. Retrait des premiers blindages

Puis de la pcb que l’on dessoude

Voici le recto de la pcb.

Encore un blindage

Et enfin les clapets des cartes mémoire.

Petit pont de soudure pour supprimer la détection d’ouverture du capot

on remet le blindage et le radiateur

On remonte la cellule après nettoyage de la lentille

Et paf !

vidéo :on

alim:on

Les cartes mémoires sont reconnues

On test avec un jeu

Démarrage ok

Bios ok

Héhéhé ,lecture cd ok et lancement de la cinématique

Hé bien elle reviens de loin celle là

Intégrer un gbs 8200 dans un Amiga 1200

Voilà une idée qui me trottait en tête depuis 2 ans, intégrer mon GBS 8200 dans ma tour pour ne plus avoir cet adaptateur qui traine à coté de la tour 😉

Pas de soucis, on a de la place…go

Il sera placé en bas et à coté de l’aération , face au ventilateur in tracteur de façade. La tour sera percée et le GBS boulonné dans le châssis.

On commence par dessouder la prise vga qui ne servira plus a rien, tresse à dessouder et hothair en viendront à bout rapidement.

Une fois retireé on va souder des picots et connecter des fils pré-câblé et aux bonne couleurs.

RGB,synchro, +/-  (oui il manque un picot sur la pcb 😉 )

Une fois connecté il ne reste plus qu’a testé…et ça fonctionne ^^

Et voilà câblé des deux coté, maintenant il faut ajouter un support pour la fiche rca.

Avec une vieille carte graphique, pas de soucis et pas de modif nécessaire .

Voilà c’est installé. la db23 entre par l’ancienne entrée du port souris et l’alimentation ne passe plus par cette DB23 mais est reliée à l’alim’ pc.

A terme il y aura un interrupteur en façade puisque si le GBS est sous tension en démarrage l’Amiga sera par défaut en VGA. Je préfère un démarrage en DVI.

Et voilà 😉

La vidéo est ici 😀

Changer la pile d’une carte mémoire Néo Géo

Nous allons voir comment changer la pile d’une carte mémoire Néo Géo, au début j’ai suivis un tuto sur youtube de mauvaise qualité, en anglais et pas détaillé du tout ce qui m’a amené a faire une petite erreur au démontage. Nous allons y remédier 😀

Voici le matériel requis:

une lame épaisse et solide (mon fidèle opinel)

une isesamo

de la colle , ici de la B700 que j’utilise pour les écrans d’ipad

La carte est composée d’un châssis plastique et d’une plaque d’aluminium collée.

Glissons la lame entre la plaque d’alu et le châssis.

Ensuite avec la isemao ou bien une lame du même type on fait le tour de la plaque pour couper la colle.

Et on se rend compte qu’il y a deux minuscules ressorts qui se plient si l’on passe la lame trop en profondeur. Voilà pourquoi le tuto youtube est incomplet , il ne mentionnait pas ce « détail » .

Ba bravo !

Idem pour le deuxième.

Heureusement on peut les refaire grâce à un trombone et de la patience.

Et voilà ^^

Allez on dessoude la pile.

Et le deuxième ressort que l’on re forme de la même manière

Ici l’ancienne pile et la nouvelle. Il va falloir récupérer les pattes .

Pour ça il faut jouer délicatement du couteau pour faire sauter les sertissages .

Voilà qui est fait

Et on ressoude.

Puis il va falloir décaper la plaque d’alu pour refaire un collage propre

Un bon grattage et un chiffon doux avec de l’acétone et le tour est joué.

Décapage du châssis et application de la colle .

Les deux kilos de Mr Pig seront suffisant pour bien plaquer les deux morceau de la carte .

 

Let’s play

Sega Game gear

Il y a quelques années que je garde des game gear en panne dans un carton, n’étant pas fan de Sega, je ne m’en suis pas occupé. Mais cette semaine je me suis penché sur le sujet.

3 GG démontées , en vrac et en panne …Puzzle mode on. Les 3 font des écrans noir, donc on va changer tout les condos, comme sur toutes les machines de plus de 20 ans.

Les condos sont des électrolytiques (qui bavent) de piètre qualité, ils sont gainé dans une sorte de bakélite collée à la carte mère. Une pince est nécessaire pour casser cette colle .

Ici c’est l’alimentation, de l’acide de pile à coulé , il faudra nettoyer ça au vinaigre blanc.

Ici la carte son, Encore 4 condos de CMS , pas cher a produire et dangereux pour les cartes mère à cause des coulures d’acide .

On change les 3 condos pour des neufs.

Là je les retire au hot-air.

On peut voir les belles traces d’acide, mais rien de grave.

Il faut gratter les résidus et frotter à l’acétone ou à l’alcool isopropylique. Bien préparer les surfaces assure de belles et solides soudures.

Maintenant la carte mére de la GG, l’acide à mangé des pistes, il faudra les refaire, rien de bien compliqué.

Il manque carrément une pastille 😀

Une heure plus tard et c’est fini. résultat positif sur les 3 consoles .

Plus qu’a remonter , jouer , et saigner des yeux 🙂

Mon HxC floppy émulator avec façade de lecteur de disquette

En attendant le retour de ma 1260 PPC de chez Docteur Cosmos , je m’attaque à une idée qui me courait en tête depuis un moment. Mettre un HXC dans ma tour avec la  façade d’un vrai lecteur de disquette, la led du HXC déportée dans celle de la façade et le bouton de sélection lui aussi déporté dans celui d’origine du lecteur. Go!

Commençons par choisir la matière à travailler et c’est le styrodur qui gagne. Facile a travailler et j’en ai plein de chute à la maison.

Tracé du gabarit avec l’ancien lecteur. (De notre ami Get27)

Après le tracé, la découpe au cutter.

Et on réunis toutes les pièces du puzzle.

On peaufine en taillant le styrodur  comme s’il était le lecteur.

Exactement la même taille

Puis on trace le pourtour du HxC

Fini la découpe, on met le fer en chauffe et on enlève le sélecteur et la led

Que l’on repose aux bons endroit

Tout est en place, plus qu’a aligner le bouton et fixer le tout

Voilà ce que ça donne vu de dos

Le voici en action

 

Réparation médiator + 1260PPC

Parfois on se lève le matin, on boit un café ,le soleil brille , on est heureux.

Puis on va se mettre en forme en scorant sur Disposable Heros donc on Allume son Amiga …et c’est le drame…black screen !

Je vous passe toutes le étapes de test pour en venir directement à ce qui fait mal. Le médiator est HS ,pas de nouvelle de mon fastata ainsi que la 1260 PPc. Autant dire que le café du matin a failli ressortir.

Pour la 1260 PPc visiblement elle est dé-flashée et les deux oscillo sont HS.Pour le moment elle redémarre mais n’est pas 100% fiable. Mais c’est toujours mieux que les black screen du début.

J’ai passé une partie de la nuit sur mon médiator, je l’ai intégralement dessoudé et j’ai contrôlé tout les composants puis souder des supports tulipe pour les switcher .

Voici la listes des composants:

condos : 220µf et 100nf

resistance: 33 ohms

un oscillo 66mhz

un dip 74F244N

Les mach 210 qu’on ne peut pas tester

 

Symptômes:

-l’alim se met en sécurité 90% du temps

-écran noir au démarrage si je met une carte accélératrice

-impossible d’installer le médiator  ,ni pciinfo, ni mmcd ne le voit .

-aucune carte pci reconnue

je change l’oscillo et là, l’alim reste stable (ouf) mais toujours un black screen avec la 1230.

Je change le 74F244N et bim, écran gris puis vert .haaaaaa :-)

En passant les doigts sur les mach210, je constate qu’il sont chaud mais surtout que U3 ET U5 sont bouillant , ce sont les mach210 de la mise a jour MMCD.

Heureusement j’en ai en stock.

Démarrage complet :yahoo:   , je repars d’une cf vierge et installe mon fasta, il fonctionne (re-ouf).

j’installe le médiator avec le MMCD et pciinfo ne le voit pas (par contre scoot le voit).

je met le cavalier du médiator sur config et je lance le MMCD, pciinfo le voit enfin et l’install se fait.

Mes cartes pci ne sont pas reconnues mais j’ai pas mal avancé, bilan:

-un oscillo hs

-un 74F244N hs

-deux Mach210 probablement dé flashé (arg 40 € quand même).

Ma déduction de cette nuit, c’est que les mach210 ne sont pas infaillible et sont certainement en cause pour le reste des pannes.On verra par la suite.

Up de cette fin de matinée, j’ai changé U2 et tout repris depuis le début. Et hÔ joie les cartes pci sont reconnues, tout refonctionne.

Bon je vais relancer pas mal de tests avant de sauter de joie mais je suis plutôt content 😀

Suite:

Ces deux derniers jours je les ai passé à dessouder intégralement mes deux médiator (en panne) afin de switcher et tester chaque composants un par un. J’ai aussi « poli  » les pattes de tout les Mach 210.

Donc pour le premier médiator, nettoyage de tout les contacts et des mach et remplacement de 74F244N, il est réparé .

Pour le deuxième, nettoyage de tout les contacts et des mach et remplacement de 74F244N puis de l’oscillo ainsi que des 4 condo 220µf.Il est réparé.

L’histoire se fini bien pour les deux médiator, reste a voir pour la PPC.