Écran noir sur Amiga cd 32

Bonjour à tous, voici une cd 32 ( <3 ) arrivée ce matin, elle est en très bon état esthétique mais présente un soucis au niveau de la vidéo…écran noir , c’est moche.

Allez on ouvre la bête, on peut voir que les blindages sont présents et n’ont jamais été retirés.( il ne vont pas rester, ils sont souvent la cause de courts circuits et de surchauffe).

Voilà l’intérieur de la machine, l’ensemble est propre mais on sent une odeur d’acide, rien de grave puisque je vais remplacer la totalités des condos.

Voilà ce qu’on obtiens sur la sortie vidéo composite, a ce stade je n’ai pas encore fait mon câble RGB qui se branchera sur la din 8, on a donc un bel écran noir.

J’avais déjà eu ce soucis avec ma cd 32 et c’était Alice qui était hs ( voir ici ), voyons si c’est le cas ici.

On va utiliser cette méthode

Une fois le mod RGB en place sur la cm on relie les fils à une péritel

Faudrait que je me fasse un câble plus pro ^^’

Je ne branche que le minimum : RGB Synchro et masse

Et voilà une ….belle image 😀 , les amateurs de cd 32 auront remarqué l’inversion de couleurs entre le rouge et le bleu , rien de grave. Par contre l’image est moche et instable.

C’est le moment de changer les condos

Une fois les condos remplacés, je cherche a reproduire la Din 8 dont je n’ai pas les plans, nous verrons ça plus loin.

Et ba voilà 😀   ho mais que vois-je ????

L’image n’est pas net , de petits carrés noir clignotent, pas de panique , il est facile de résoudre ce soucis.

Il suffit pour cela de consolider la synchro en la couplant au deuxième VIA de TP9 (voir ici )

Et voilà , image nickel

Parfait, passons au câblage.

Je vais utiliser un câble d’Amiga 500 sur le quel je vais retirer la DB23 pour y souder une Din 8.

Et voilà, je l’ai un peu modifié pour limiter la longueur des câbles et conserver les fiches RCA, c’est un choix perssonel.

C’est fini, un peu plus de trois heures de travail en tout , une belle machine qui est repartit pour 20 ans.

Remise en route de mon Amiga 600

Voilà un article qui n’a pas beaucoup d’intérêt puisque le recappage d’un 600 n’a rien d’exceptionnel, mais là c’est l’état du 600 lui même qui l’est 😀

Dans son carton depuis des années, c’est comme un cadeau sous le sapin en Avril

Joystick ok mais souris un peu faiblarde , je vais la nettoyer et changer les contacteurs.

Voilà la bête , pas trop jaunis et plasturgie impeccable , pas de trace de choc, pas d’accrocs, pas de découpe, il est tout d’origine.

A l’intérieur un petit hd d’époque avec son WB qui date de 1996 (je crois).

Go on démonte et on inspecte parce que le soucis des 600 c’est la fragilité de la cm et les coulures d’acide. Beaucoup de cartes ont succombé a ce type d’attaque .J’ai une pile d’une vingtaine de carte de 600 hs dans mon atelier.

Aucune trace de coulure….et pour cause, ce 600 a déjà été recapé il y a 7 ou 8 ans et ça c’est assez exceptionnel .

Nettoyage et test du lecteur d7 , Ok

Test du hd et de la mémoire pcmcia Ok, on peut enlever les condos et passer au nettoyage.

La rom aussi est d’origine

Un tout petit rétrobright pour harmoniser le tout

Brossage de la cm pour enlever le plus gros

Retrait des condos, encore une fois il n’y a pas de trace de coulure a coté du port ide qui est pourtant une zone souvent rongée sur les 600

Un peu de solvant pour retirer les traces de flux de soudure

Puis nettoyage au speedball et au produit vaisselle

Et voilà nettoyé,recapé et testé 😛

Son seul défaut est la barre d’espace qui n’est pas droite

 

Intégrer un gbs 8200 dans un Amiga 1200

Voilà une idée qui me trottait en tête depuis 2 ans, intégrer mon GBS 8200 dans ma tour pour ne plus avoir cet adaptateur qui traine à coté de la tour 😉

Pas de soucis, on a de la place…go

Il sera placé en bas et à coté de l’aération , face au ventilateur in tracteur de façade. La tour sera percée et le GBS boulonné dans le châssis.

On commence par dessouder la prise vga qui ne servira plus a rien, tresse à dessouder et hothair en viendront à bout rapidement.

Une fois retireé on va souder des picots et connecter des fils pré-câblé et aux bonne couleurs.

RGB,synchro, +/-  (oui il manque un picot sur la pcb 😉 )

Une fois connecté il ne reste plus qu’a testé…et ça fonctionne ^^

Et voilà câblé des deux coté, maintenant il faut ajouter un support pour la fiche rca.

Avec une vieille carte graphique, pas de soucis et pas de modif nécessaire .

Voilà c’est installé. la db23 entre par l’ancienne entrée du port souris et l’alimentation ne passe plus par cette DB23 mais est reliée à l’alim’ pc.

A terme il y aura un interrupteur en façade puisque si le GBS est sous tension en démarrage l’Amiga sera par défaut en VGA. Je préfère un démarrage en DVI.

Et voilà 😉

La vidéo est ici 😀

Retour de la 1260 PPC à la maison

Ouf… après une bonne semaine de stress en attendant le diagnostique, me voilà rassuré.

Ma 1260 re-fonctionne à nouveau et même mieux qu’avant 😀 , un GRAND merci à Cosmos pour son travail et sa disponibilité.

-la rom (1) à rendu l’âme, il a fallut la remplacer et la mettre à jour.

-des soudures à refaire (2) qui provoquaient de faux contacts.

 

 

Mon HxC floppy émulator avec façade de lecteur de disquette

En attendant le retour de ma 1260 PPC de chez Docteur Cosmos , je m’attaque à une idée qui me courait en tête depuis un moment. Mettre un HXC dans ma tour avec la  façade d’un vrai lecteur de disquette, la led du HXC déportée dans celle de la façade et le bouton de sélection lui aussi déporté dans celui d’origine du lecteur. Go!

Commençons par choisir la matière à travailler et c’est le styrodur qui gagne. Facile a travailler et j’en ai plein de chute à la maison.

Tracé du gabarit avec l’ancien lecteur. (De notre ami Get27)

Après le tracé, la découpe au cutter.

Et on réunis toutes les pièces du puzzle.

On peaufine en taillant le styrodur  comme s’il était le lecteur.

Exactement la même taille

Puis on trace le pourtour du HxC

Fini la découpe, on met le fer en chauffe et on enlève le sélecteur et la led

Que l’on repose aux bons endroit

Tout est en place, plus qu’a aligner le bouton et fixer le tout

Voilà ce que ça donne vu de dos

Le voici en action

 

Réparation médiator + 1260PPC

Parfois on se lève le matin, on boit un café ,le soleil brille , on est heureux.

Puis on va se mettre en forme en scorant sur Disposable Heros donc on Allume son Amiga …et c’est le drame…black screen !

Je vous passe toutes le étapes de test pour en venir directement à ce qui fait mal. Le médiator est HS ,pas de nouvelle de mon fastata ainsi que la 1260 PPc. Autant dire que le café du matin a failli ressortir.

Pour la 1260 PPc visiblement elle est dé-flashée et les deux oscillo sont HS.Pour le moment elle redémarre mais n’est pas 100% fiable. Mais c’est toujours mieux que les black screen du début.

J’ai passé une partie de la nuit sur mon médiator, je l’ai intégralement dessoudé et j’ai contrôlé tout les composants puis souder des supports tulipe pour les switcher .

Voici la listes des composants:

condos : 220µf et 100nf

resistance: 33 ohms

un oscillo 66mhz

un dip 74F244N

Les mach 210 qu’on ne peut pas tester

 

Symptômes:

-l’alim se met en sécurité 90% du temps

-écran noir au démarrage si je met une carte accélératrice

-impossible d’installer le médiator  ,ni pciinfo, ni mmcd ne le voit .

-aucune carte pci reconnue

je change l’oscillo et là, l’alim reste stable (ouf) mais toujours un black screen avec la 1230.

Je change le 74F244N et bim, écran gris puis vert .haaaaaa :-)

En passant les doigts sur les mach210, je constate qu’il sont chaud mais surtout que U3 ET U5 sont bouillant , ce sont les mach210 de la mise a jour MMCD.

Heureusement j’en ai en stock.

Démarrage complet :yahoo:   , je repars d’une cf vierge et installe mon fasta, il fonctionne (re-ouf).

j’installe le médiator avec le MMCD et pciinfo ne le voit pas (par contre scoot le voit).

je met le cavalier du médiator sur config et je lance le MMCD, pciinfo le voit enfin et l’install se fait.

Mes cartes pci ne sont pas reconnues mais j’ai pas mal avancé, bilan:

-un oscillo hs

-un 74F244N hs

-deux Mach210 probablement dé flashé (arg 40 € quand même).

Ma déduction de cette nuit, c’est que les mach210 ne sont pas infaillible et sont certainement en cause pour le reste des pannes.On verra par la suite.

Up de cette fin de matinée, j’ai changé U2 et tout repris depuis le début. Et hÔ joie les cartes pci sont reconnues, tout refonctionne.

Bon je vais relancer pas mal de tests avant de sauter de joie mais je suis plutôt content 😀

Suite:

Ces deux derniers jours je les ai passé à dessouder intégralement mes deux médiator (en panne) afin de switcher et tester chaque composants un par un. J’ai aussi « poli  » les pattes de tout les Mach 210.

Donc pour le premier médiator, nettoyage de tout les contacts et des mach et remplacement de 74F244N, il est réparé .

Pour le deuxième, nettoyage de tout les contacts et des mach et remplacement de 74F244N puis de l’oscillo ainsi que des 4 condo 220µf.Il est réparé.

L’histoire se fini bien pour les deux médiator, reste a voir pour la PPC.

J’ai testé la nouvelle tour Elbox 2017

Ce week end au Nass de Surgéres, un participant à acheté la fameuse nouvelle tour pour 1200 de chez Elbox et j’ai participé à l’assemblage d’une Carte 1200 avec fastata, médiataor et carte 030 .

Je n’ai rien à dire sur le coté esthétique puisque je trouve la tour très belle ,avec un joli design.

Par contre, si vous êtes éventuellement acheteur de cette tour , je l’étais et je ne le suis plus, sachez que:

-il manque des perçage dans le back plate pour pouvoir correctement visser la cm  , il a fallu jouer de la perceuse (et surement faire sauter la garanti )pour ajouter des fixations.N’oublions pas qu’avec un médiator tout doit être parfaitement fixer sous peine de fiabilité hasardeuse .

-la 1230 ne rentre pas dans la tour …  la tour est trop petite et votre carte touchera les supports de ventilo qui se trouvent au dessus de la tour.Le seul moyen de la faire passer est de la forcer a ce mettre en biais.

-possesseur de grosse carte comme une 1260 PPC avec ses deux énormes barrettes de ram, passez votre chemin, il n’y a pas de place pour cette accessoire , ça ne peut tout simplement pas rentrer 🙁

Je suis très déçu, je suis un amateur des 1200 tower, je possède un 1260 PPC +médiator+fastata aussi complet qu’un pc et je n’ai pas eu de soucis pour le mettre dans l’ancienne tour Elbox vielle de plus de 10ans. Comment une tour fraichement sortie des chez eux peut elle avoir de tels défauts ,c’est a croire qu’il n’ont même pas essayé de la monter.

Le point qui fâche, le prix:

Voilà qui a fait débat ses dernier temps, si vous achetez cette tour en France chez un vendeur assujettit à la TVA, il vous en coutera 359 euros (frais de port non compris je suppose), ce qui pourrait être un prix justifié par la recherche et développement et la faible quantité de machine produite mais cette recherche n’a pas dû être des plus couteuse et recevoir cette tour dans laquelle vous ne pourrait pas mettre votre matériel va vous faire difficilement passer la pilule .

A ce prix là , je souhaite un produit fini et « plug and play » , conçu pour recevoir ma machine sans le moindre soucis,des passages de câbles propre et tout le kit ventilo fournit..ce qui n’est pas le cas.on est proche d’un produit de luxe en comparaison d’une tour pc.

En conclusion , si vous n’avez pas de carte accélératrice ou bien si cela ne vous gêne pas de la tordre dans une tour et si vous aimez jouer de la perceuse ,cette article pourra vous satisfaire, moi je passe mon tour 😉

PS: quelques photos de la tour en cours de montage. (merci à Sadirux)

 

Amiga 4000 et acide

Les Amiga et l’acide de batterie ou de condensateurs…une belle histoire d’amour.

Je viens de recevoir un 4K qui avait encore ses condos d’origine et qui avait déjà subit une coulure de batterie .

Encore une fois c’est le grésillement du son qui a alerté son propriétaire, mais une fois ouvert….

C’est là que ça commence a se gâter.On commence à voir les traces d’acide.

Plus précisément elles sont là

Ici les via sont complétement rongé

Pour ce genre de réparation, si on veut que ce soit bien fait et fiable dans le temps, il va falloir dessouder tout les composants dans la zone a risque. Puis tester au multimètre tout les via, pastille et pistes.

Ici c’est les condos qui ont coulé.toute cette partie gère le son.

Un coup de hot air et les composants s’en vont, l’odeur est assez forte, toujours être a coté d’une fenêtre ouverte.

 

Tout est retiré

On nettoie a l’acétone et on ponce le vernis avec un papier carrosserie type 800

Ce qui permet de trouver la première piste coupée.

L’acide est passé de l’autre coté de la carte, donc par sécurité on va refaire les via avec du fil de cuivre très fin.

Comme ceci

Là j’utilise des pattes de condos car les trous sont plus gros

Et après une batterie de contrôle on remonte.

Ici on voit les fils de cuivre qui relie les via (c’est très long à faire).

On voit bien que les pastilles sont attaquées

Fin du remontage

Plus qu’a changer les autres condos et tester.

Il a fallu près de 3heures de travail juste pour cette partie